Sélectionner une page

Moya

Maître d’Ouvrage : SIM

Équipe de maîtrise d’œuvre : SEIB – CIEA – INSET – ETG – IMAGEEN – MTC

Lieu :  LABATTOIR – Mayotte

Date : 2020

 

Programme : Construction de 10 LLTS, 20 PLI et 30 LLS sur LABATTOIR

Budget : 7 491 030 €

Surface plancher : 4800 m²

Mission : Mission complète

Le projet Moya s’inscrit dans une densification d’un paysage urbain existant de quartier populaire en pleine mutation avec l’objectif de trouver ce juste équilibre entre espaces extérieurs et volumes bâtis importants. Le parti pris est donc d’amener une écriture de grands volumes tout en minimisant leurs impacts (impact visuel, imperméabilisation des sols, impact urbain sur un site déjà très contraint par un tissu urbain existant et dense). Pour rester dans la continuité du quartier et pour respecter ce lieu nous proposons donc de construire des bâtiments en retrait de l’espace public et ainsi de préserver cette image de jardins sur rue propre à l’existant sur la route de Moya et sur la rue de la Liberté. De ce fait les bâtiments se dévoilent dans leur hauteur à l’image de blocs d’habitation qui donnent une échelle plus résidentielle, et permettent de conditionner une attraction locative, nécessité incontournable pour limiter l’étalement urbain. 

Pour répondre à la demande de logements, une architecture plus dense vient donc prendre place sur la parcelle. En R+5, tel un alignement de plots sur le terrain, les bâtiments laissent passer lumière et végétation pour conserver un dialogue fort entre l’espace privé et l’espace de la rue. La nature prend ainsi une place importante sur le site et favorise l’aspect aéré des constructions. Elle isole les bâtiments entre eux, ce qui facilite et améliore la ventilation naturelle tout en créant de l’intimité entre les logements. Le changement d’échelle évident imposé par la taille et l’ambition du projet doit être maîtrisé. L’implantation des logements révèle cette volonté en respectant l’existant, à la fois au niveau des respects des distances et retraits réglementaire aux domaines privé et public. L’idée première est de donner à ce lieu en devenir, l’image d’une cité jardin. L’espace public propre à la rue conditionne et favorise la vie en société, l’implantation choisie des bâtiments sur ses abords la structure et offre à ses futurs locataires une relation forte avec celle-ci (route de Moya et rue de la liberté).

Partager le projet